Kato Koufonissi

L'île déserte des Koufonissia («îles creuses»), juste à côté d'Ano Koufonissi. Quelques plages et une taverne ouverte durant l'été.

 
SUGGESTIONS 
LIENS UTILES 
APP STORENos applis sont actuellement disponibles uniquement pour iOS. Toutes nos excuses aux utilisateurs Android et Windows Phone, nous vous aimons aussi!

Kato Koufonissi

L'île déserte des Koufonissia («îles creuses»), juste à côté d'Ano Koufonissi. Quelques plages et une taverne ouverte durant l'été.

Les Koufonissia font partie des Petites Cyclades, ou Iles Mineures, qui forment un archipel juste au sud de Naxos, constitué de six petites îles (Iraklia, Schinoussa, Donoussa, Kato Koufonissi, Ano Koufonissi et Kéros). Toutes ont été habitées durant l'Antiquité, mais elles furent par la suite désertées, puis recolonisées par des habitants d'Amorgos à partir du XVIIIe siècle. De nos jours, seules Iraklia, Schinoussa, Donoussa et Ano Koufonissi sont habitées.

Les Koufonissia (en grec Τα Κουφονήσια) se déclinent au pluriel, ce sont les «îles creuses», Ano («d'en haut») et Kato («d'en bas») Koufonissi. Probablement baptisées ainsi parce que leurs côtes sont riches en cavités. Une dizaine de plages de sable en tout, réparties sur les deux Koufonissia, que l'on atteint à pied ou en bateau. Quelques plages sur Kéros également, plus difficilement atteignables.

Kéros, c'est un peu l'île mystérieuse. C'est une île très protégée, parce qu'elle regorge de trésors archéologiques. C'est là qu'ont été retrouvées les plus célèbres des idoles cycladiques, avec leur visage plat caractéristique, qui ont inspiré entre autres Picasso.

Après la baignade, ne vous hasardez pas à vous improviser archéologue, la police grecque n'est pas tendre en cas de pillage... Comme sur Délos, l'île sacrée proche de Mykonos, le moindre fragment volé peut vous valoir la prison!
Pour découvrir les îles, utilisez le sélecteur ci-dessous.
© fusions.ch 1988-2018
All rights reserved for all countries