Cadre de plusieurs scènes du «Grand Bleu» (célèbre film de Luc Besson), Amorgos est l'île où vous pourrez admirer l'incroyable Monastère de Chozoviotissa, suspendu dans une falaise entre ciel et mer.
Aghios Pavlos
Une plage de sable et de galets non aménagée en face de l'île de Nikouria. Vous la trouverez facilement: de loin, elle ressemble à une langue qui s'avance dans la mer. En été, il y a toutes les heures un bateau qui fait la navette avec les trois plages de Nikouria.
Agia Anna
Une petite plage de galets au-dessous de Chora, pas très loin du monastère de Chozoviotissa. Non aménagée, elle est très populaire parce que son paysage rocheux est particulièrement spectaculaire, mais elle peut être un peu dangereuse pour les enfants.
Agia Triada
Peu avant le village de Lagada, qui surplombe à l'est la baie d'Aighiali, observez la falaise à droite de la route et votre regard sera attiré par cette mystérieuse chapelle incrustée dans le rocher, d'où l'on a des vues extraordinaires. Grimpez-y, l'accès est assez facile, même si vous êtes sujet au vertige.
Agios Georgios Valsamitis
Un petit monastère construit autour d'une source sacrée où des oracles ont prédit l'avenir depuis l'Age du Bronze. Le lieu était probablement consacré au dieu Apollon et la tradition divinatoire n'a cessé qu'en 1967, l'église orthodoxe ayant décidé d'interdire cette coutume païenne.
Aighiali
Le deuxième port d'Amorgos, au nord, est une des principales destinations balnéaires de l'île, avec une longue plage de sable, des tavernes et de nombreux endroits où loger. C'est aussi un bon point de départ pour de superbes randonnées dans les villages perchés dans les montagnes entourant la baie.
Arkesini
Un petit village perdu au milieu de nulle part, sur la route menant à Kalotaritissa. A proximité se trouve un site archéologique avec une ancienne tour de l'époque hellénistique.
Asfondilitis
Ce hameau presque désert, perdu dans la montagne au-dessus d'Agios Pavlos, vous plongera dans la Grèce d'autrefois. Un endroit oublié, que vous ne trouverez dans aucun guide. La petite route qui y monte est asphaltée et il y a une minuscule taverne, n'hésitez pas!
Chora
Comme dans beaucoup d'îles des Cyclades, la capitale d'Amorgos est située dans l'arrière-pays, hors de vue des pirates qui infestaient autrefois la Mer Egée. Avec ses ruelles tortueuses, son vieux kastro vénitien et son alignement de moulins, Chora ravira celles et ceux qui aiment les villages cycladiques traditionnels.
Chozoviotissa Monastery
Le monastère de Chozoviotissa, littéralement incrusté dans une falaise vertigineuse, fait face à l'immensité du Grand Bleu. Ce bâtiment improbable constitue la plus célèbre attraction d'Amorgos et la montée abrupte, à elle seule, est une expérience inoubliable, offrant des points de vue exceptionnels. Il faut juste éviter les moments inévitables où des bus déversent des groupes de visiteurs!
Kalotaritissa
La plus belle plage d'Amorgos, perdue tout au bout de l'île. Un air de lagon tropical, des eaux turquoise cristallines, du sable doré, un petit bar de plage, des bateaux de pêche qui se balancent doucement, un environnement sauvage et préservé... le paradis!
Katapola
Un des deux ports d'Amorgos (le deuxième, Aighiali, est au nord de l'île), au fond d'une baie abritée du vent du nord, où se regroupent en fait 3 petits villages, Katapola (le port, sur la rive sud), Rachidhi (au fond de la baie) et Xylokeratidhi (sur la rive nord).
Kato Kambos
Voilà un bon choix si vous aimez les plages sauvages et un peu secrètes. Pas de bar, pas de foule, juste une jolie chapelle. Une route d'accès qui finit en chemin non asphalté mais qui reste parfaitement praticable. De plus, le paysage est superbe!
Lagadha
Un des villages traditionnels perchés sur les pentes des montagnes autour de la baie d'Aighiali, au nord d'Amorgos. Des ruelles tortueuses, des églises, de petites tavernes typiques et plein de possibilités de randonnées. Hautement recommandé si vous aimez la Grèce authentique!
Minoa
Au-dessus de Katapola, dans un paysage sauvage, se trouve le site archéologique de Minoa, ruines d'une cité préhistorique qui fut probablement la résidence d'été du roi crétois Minos. Il n'en reste bien sûr pas grand-chose mais le lieu est absolument fascinant!
Mouros
Une des plages les plus extraordinaires d'Amorgos, dans un cadre rocheux spectaculaire. Des galets, une eau cristalline, un décor inoubliable. Route d'accès asphaltée avec parking et taverne, ensuite on descend à pied par un sentier un peu vertigineux. L'effort en vaut la peine!
Nikouria
Une île déserte et abrupte dont la silhouette se voit de loin, particulièrement spectaculaire au coucher du soleil sous certains angles. Comme il y a trois plages sur sa rive sud, on peut s'y rendre durant l'été, avec une navette qui part de la plage d'Aghios Pavlos.
Olympia Shipwreck
Plusieurs scènes du film «Le Grand Bleu», de Luc Besson, ont été tournées dans les Cyclades, à Ios et Amorgos. C'est ainsi que l'épave de l'Olympia est devenue mondialement célèbre. Elle rouille toujours là, au fond de la baie de Livero, devenue un pan de l'histoire d'Amorgos...
Panagitsa
En suivant la rive sud de la baie de Katapola, vous arriverez à une petite église très pittoresque, partiellement construite avec des fragments de ruines antiques. C'est un des lieux les plus romantiques d'Amorgos, ne manquez pas d'aller vous y balader!
Paradisa
Une très jolie plage de sable à mi-chemin entre celles de Kalotaritissa et Kato Kambos. Elle n'est pas aménagée mais il y a un petit bar durant la belle saison et elle est facilement accessible par une route asphaltée. C'est une plage un peu secrète parce qu'elle est minuscule et assez éloignée.
Potamos
Ano Potamos et Kato Potamos sont les deux parties d'un village qui surplombe le port d'Aighiali sur les pentes de la montagne. Situé à l'écart de la route reliant Chora à Aighiali, ce village traditionnel qui offre une superbe vue sur la baie est un havre de paix si vous souhaitez vous éloigner de la foule.
Rachidi
Un des trois villages de la baie de Katapola, légèrement en retrait du rivage. Une longue rue en pente, une très belle église, quelques ruelles bordées de jolies maisons décorées avec goût. Rien d'extraordinaire mais l'endroit est plein de charme.
Tholaria
Haut perché dans la montagne au-dessus de la baie d'Aighiali, ce village traditionnel est resté très authentique. Des ruelles pittoresques, une église majestueuse, des petits cafés accueillants et, tout autour, des paysages extraordinaires. A visiter impérativement!
Xylokeratidi
Le troisième village de la baie de Katapola, face au port. Des cafés, des tavernes, une jetée où s'affairent des pêcheurs, une ambiance de dolce vita. Adorable! Très peu de possibilités de parquer, allez vous y balader de préférence à pied, les villages de la baie ne sont pas très éloignés les uns des autres.
www.cyclades.mobi
Le Guide Visuel des Cyclades

© fusions.ch 1988-2020
Tous droits réservés pour tous pays